+ Toutes les playlists
18 mai, 2012 - 17:05 Arts visuels

Le Pop Art de Tom Wesselmann, c'est aussi des nus et des morts

Bien que le Pop Art soit un mouvement, impliquant d’autres artistes que sa tête d’affiche Andy Warhol, on entend rarement parler des représentants qui furent à l’époque moins médiatisés, dissimulés derrière la personnalité éclatante et l’ego surdimensionné de leur gourou. Surtout connu pour sa série Great American Nudes du début des années 60, Tom Wesselmann a pourtant pratiqué son art jusqu’à sa mort, en 2004, et son immense oeuvre n’a jusqu’ici jamais fait l’objet d’une rétrospective internationale. C’est une erreur d’appréciation que répare le MBAM cet été.


Wesselmann n’était pas un artiste instinctif aux motivations floues; sa démarche artistique a été minutieusement documentée dans son autobiographie. Son érudition en arts visuels étant indiscutable, elle le guidait dans ses aspirations et a fait en sorte que son oeuvre soit très structurée, composée de séries thématiques dont s’inspire l’organisation de la rétrospective.


Wesselmann a aussi mené en parallèle une carrière foisonnante d’auteur-compositeur de musique country, ayant écrit plus de quatre cents chansons. Un univers sans équivalent, qui se déclinera en 150 oeuvres dans le Pavillon Jean-Noël Desmarais.
 

Au-delà du Pop: Tom Wesselmann
Du 19 mai au 7 octobre
Musée des beaux-arts de Montréal | 1380, Sherbrooke O.
mbam.qc.ca