+ Toutes les playlists
18 avril, 2012 - 14:02 Sarah Chase

1001/Train/Flower Night de Sarah Chase: L'Agora de la Danse

Tisser des récits
Dans les créations transcendantes de Sarah Chase, la parole et les histoires, récitées comme dans l’intimité d’une confidence, sont aussi importantes que le mouvement. Ils se marient pour créer un tout plus grand. En créant son nouveau travail, Sarah Chase a combiné des éléments du paysage, de la musique, de l’histoire, et la géométrie des sphères. Dans un duo enlevé, la chorégraphe fait écho aux biographies du grand compositeur russe Nikolaï Rimski-Korsakov et de l’écrivain anglais John Bunyan. Point commun, tous deux réalisèrent un chef-d'œuvre dans des conditions de création particulières : l’un à l’occasion d’un voyage en mer de près de trois ans; l’autre alors qu’il était emprisonné. Ces deux témoignages trouvent une parfaite résonnance dans le travail de Sarah Chase, elle qui, vivant sur île de Colombie-Britannique, a choisi de sortir des sentiers battus tout autant que du studio, en déplaçant sa pratique de danse à l’extérieur, vers les plages. Profondément influencée par le mouvement des marées et des éléments, elle crée des œuvres raffinées où elle se fait conteuse autant que « petite main » qui tisse et coud des courtepointes chorégraphiques uniques en leur genre.

Sarah Chase vit sur Hornby Island, en Colombie-Britannique. Son travail, qui conjugue le conte parlé et la danse, a été acclamé tant ici qu’à l’étranger. Ses œuvres en solo ont fait l’objet de nombreuses tournées à travers l’Europe et le Canada. Elle est récipiendaire du Prix Jacqueline Lemieux en 2004. Elle a dansé et tourné avec les chorégraphes européens Raimund Hoghe et Alexander Baervoets, ainsi qu’avec le montréalais Benoît Lachambre. Avant de s’établir en Colombie-Britannique, Sarah a vécu à Toronto pendant plusieurs années, où elle a interprété des œuvres de Bill James, Claudia Moore, Peggy Baker et Michelle Silagy, parmi d’autres. Plus récemment, elle a créé des œuvres pour divers artistes canadiens, dont Peggy Baker et le Toronto Dance Theatre ainsi que pour la compagnie Montréal Danse. Ses projets actuels comprennent des tournées en Europe et au Canada de ses œuvres A Certain Braided History, un duo interprété par Chase avec Andrea Nann, et The Disappearance of Right and Left, un solo pour Peggy Baker.

« Le travail de Chase semble toujours d’une qualité faite main, chacun de ses éléments étant conçu avec amour, sculpté méticuleusement pour être ensuite adouci et respiré. »
Bridget Cauthery, The Dance Current

« [Sarah Chase] ensorcelle le public, trouve les gestes et les mots qui apaisent. D’emblée, on est séduit par la présence lumineuse, entière et assurée de cette interprète soliste. »
Stéphanie Brody, La Presse

Prolongez votre plaisir, le 3 mai en rencontrant cette fascinante chorégraphe après la représentation.

L'Agora de la danse
840, Cherrier
Billetterie 514 525.1500 | admission.com