+ Toutes les playlists

La formation folk montréalaise Lake of Stew se sépare

On dit souvent que l’hiver est difficile pour les couples. Il semble en aller de même pour les groupes de musique montréalais. Après les United Steel Workers of Montreal, il y a quelques semaines, c’est maintenant au tour du combo country-bluegrass Lake of Stew d’annoncer sa séparation.

La troupe a annoncé la nouvelle ce lundi 23 janvier via sa page Facebook.

En novembre dernier, celle-ci avait annoncé les départs de sa joueuse de contre-bassine, Julia Narveson, et de son guitariste-chanteur, Daniel McKell. Habituée aux changements de personnel depuis sa formation, il y a maintenant 10 ans, elle avait néanmoins signifié son intention de continuer.

Le chanteur et mandoliniste Richard Rigby explique pourquoi les plans ont changé: «on souhaitait poursuivre en tant que trio, mais Brad (Levia, guitare slide et chant) a décidé de déménager en Ontario avec Julia. […] Je crois qu’il est préférable d’arrêter sur une bonne note plutôt que d’essayer de remplacer les vieux membres et devenir une parodie de nous-mêmes. ‘’The Stew’’ était vraiment une combinaison de personnalités.»

Rigby ne cache pas sa déception: «j’ai été en deuil trois semaines durant avant de décider de l’annoncer, indique-t-il. J’ai donné 10 ans de ma vie à ce projet et ça commençait enfin à donner quelque chose.»

Il se fait cependant philosophe et a déjà un autre projet sur les rails: «Parfois, une porte doit se fermer pour permettre à une autre de s’ouvrir. Je suis en train de former un nouveau groupe pour continuer. J’ai au moins 100 nouvelles chansons qui attendent de voir le jour. J’ai en tête un combo plus intime, dans la même lignée, mais qui permettra peut-être une plus grande profondeur émotive.»

Le groupe ne donnera pas de concert d’adieu. Rigby, cependant, se produira le 5 février au Quai des brumes, dans le cadre des 5 à 7 Déplogue, ainsi que le 6 février à la Casa del popolo en première partie de Sarah Jane Scouten.

Allez, un dernier petit vidéo pour la route. Lake of Stew interprétant son classique «The 105»:

Site de Lake of Stew

ERRATUM: Une version précédente de ce texte mentionnait que le groupe qui s'est séparé quelques semaines avant Lake of Stew était les Unsettlers. Il s'agissait bien des United Steel Workers of Montreal. Nos excuses aux groupes concernés.