+ Toutes les playlists

3 «remèdes» pour survivre aux lendemains de veille

Et voilà! C’est le temps de l’année où les partys s’enchaînent l’un à la suite de l’autre, où tu as de la misère à tout placer dans ton agenda tellement ta liste d’attending est longue. Afin de survivre au temps des fêtes et pour que tu puisses profiter de tous les partys dont tu as envie, NIGHTLIFE.CA a pensé te présenter quelques-uns des meilleurs «remèdes» (on insiste ici sur les guillemets) pour survivre aux lendemains de veille. 

L’ami, avant d’aller plus loin on va se dire les vraies choses, le seul vrai remède pour un lendemain de veille, c’est du repos et boire beaucoup, beaucoup, beaucoup d’eau. Mais si tu te sens périlleux et que tu as le goût de relever de nouveaux défis ou encore, si tu fais parti de ceux qui croient qu’il faut guérir le mal par le mal, les prochaines suggestions risquent fort de t’intéresser.

1. Épargne-toi le réveil brutal qu'est le shooter de whisky en buvant un traditionnel Bloody Mary! Ton corps en oubliera l’alcool ingurgité la veille. De plus, le jus de tomate et le céleri sont d'excellentes sources de vitamine pour te remettre sur pied. Entre toi et moi: ça passe très bien devant la famille lors du brunch dominical!

Ingrédients :
• 3 onces de jus de tomates
• 1 1/2 once de vodka
• 1/2 once de jus de citron
• 1 larme de sauce Worcester-chechestefe-shire (maudite prononciation)
• Sel de céleri
• Poivre moulu
• Tabasco
• Céleri
• Citron

Préparation: La tâche la plus difficile pour préparer ce drink sera de faire adhérer le sel sur le verre, le reste est un jeu d’enfant: mixe le tout à ton goût (easy sur la vodka).

2. Hair of the dog
Ce cocktail est l’alternative parfaite pour ceux qui ont horreur de la texture du Bloody. En fait, «Hair of the dog», est l’expression anglaise qui va dans le même sens que guérir le mal par le mal (on sent qu’on est sur la bonne piste!). Sa vertu: l’alcool, son agrume suret ainsi que le Tabasco aident (étonnamment) à calmer l’estomac.

Ingredients:
• 6 onces de gin
• 1/2 once de jus de citron pressé
• 2-3 larmes de Tabasco
• 1 tranche de piment jalapeno

Préparation: Mixer le gin et le Tabasco dans un shaker rempli de glace et remuez vigoureusement. Servez dans un verre rempli de glace. Garnir avec une tranche de piment jalapeno.

3. Ceux qui ont de la difficulté à supporter ce qui est épicé seront heureux de découvrir un autre classique du hangover, communément appellé le Corpse Reviver (le réanimateur de cadavre). Ce cocktail aurait apparemment la réputation d’être le drink à boire avant 11h ou en besoin d’énergie et ce, depuis 1930 (merci à Harry Craddock et The Savoy Cocktail Book). Voici 2 recettes: 

La version Brandy, pour Monsieur:
• 2 onces de Brandy de pomme
• 3/4 once de Brandy 
• 1/2 once de vermouth

Le tout bien mixé dans un shaker rempli de glace et servi dans un verre frais.

À l’époque où tout le monde buvait son gin, le Corpse Reviver #2 était l’un des cocktails les plus apprécié de tous. Cette boisson (et celles des autres qui ont pris le nom) auraient été forte utile pour guérir les âmes qui avaient un peu trop bu la veille. L’amalgame des arômes botanique aurait été assemblée spécialement pour remettre quelqu’un rapidement sur ses pieds.

La version gin, pour Madame:
• 1 once de gin
• 1 once de Lillet Blanc (ou tout autre vin blanc)
• 1 once jus de lime pressé
• 1 once Cointreau / Grand Marnier
• 1 larme d’absynthe

S’il n’y a absolument rien de ça qui te branche mais que tu as toujours envie de faire une folie: paraît-il qu'en Pologne, le jus de cornichon est l’un des remèdes les plus courants pour les lendemains de veille. Cheers!