+ Toutes les playlists

Trois barmen passionnés réinventent le gin pour un temps des fêtes imbibé et savoureux

Aucun doute, le temps des fêtes est le moment béni pour pimper son eau de vie et pour impressionner/saouler la galerie avec des breuvages extravagants. NIGHTLIFE.CA a demandé à trois fins connaisseurs de bouésson de retravailler le bon vieux gin jusqu’à obtention de recettes de Noël épatantes. Trois beaux bars, trois barmen créatifs, et trois recettes de drinks qui administreront des frissons de plaisir à tout le monde qui fête dans le salon, sous le gui.

TAVERNE GASPAR
Taverne nouveau genre apparue depuis octobre dernier dans le classique Vieux-Montréal, la Taverne Gaspar se veut un repère chaleureux où musique indie rock, nourriture réconfortante et ambiance amicale se côtoient. Avec une cuisine qui ferme tard la fin de semaine et une belle sélection de bières en fût, de bourbons et de whiskeys, la Taverne encourage la fête et les échanges devant des boissons raffinées. Evan Baker, chef des breuvages de la Taverne et distributeur de sourires officiel, partage ici une recette de Martini festif.

MARTINI À LA CLÉMENTINE ET GRENADE
1 ½ oz de gin
½ oz de Grand Marnier
Jus d’une clémentine
1 oz de sirop de grenadine
Une tranche de clémentine

Mettre tous les ingrédients dans un shaker avec la glace. Brasser. Verser dans un verre à martini refroidi. Garnir avec la tranche de clémentine.
89, de la Commune E. | tavernegaspar.com

DRINKERIE STE-CUNÉGONDE
Surprise, il existe des tonnes de bars délicieux à plus de 20 minutes à pied du parc Lafontaine, et la Drinkerie Ste-Cunégonde fait office de joli petit bar legit, local, sans prétention et bien rempli dans l’effervescente Petite-Bourgogne. Antoine Legault, barman de l’établissement pour qui le travail consiste à faire tripper «autant une gang de boys qu’un groupe de filles» et de pouvoir soutenir n’importe quelle conversation, partage ici sa version remixée du gin-tonic.

GIN-TONIC AUX HERBES
1 oz et demie de gin
Une branche de romarin
Un zeste d’orange

Verser le gin dans un verre à cocktail. Allonger avec du tonic. Y déposer la branche de romarin. Décorer avec le zeste.
2661, Notre-Dame O. | drinkery.ca

BILY KÜN
Dans le fouillis éphémère de la vie nocturne montréalaise, le Bily Kün semble résister à toutes les tempêtes. Il y a dans son air, ses plafonds hauts et son éclairage parcimonieux un petit quelque chose qui continue d’attirer chaque soir des adultes de tous les âges et de tous les styles. Mathieu Delisle y travaille depuis six ans, et c’est selon lui cette hétérogénéité qui rend le Bily Kün si particulier et agréable. Ça, et le fait que «tout le monde se sent bien sous les autruches», tout simplement. Voici sa recette typiquement Bily.

GIN-BE-GOOD
1 oz de gin Ungava
1 oz de Becherovka (alcool tchèque, disponible en importation privée au Bily Kün)
¼ oz de Campari
Du Angostura bitter
Un gros zeste d’orange

Mettre le gin et le Becherovka dans un shaker avec de la glace. Brasser. Verser dans un verre à cocktail refroidi. Verser directement ¼ oz de Campari dans le mélange. Parfumer le tout avec un bon trait d’Angostura bitter. Décorer avec le zeste d’orange.
354, Mont-Royal E. | bilykun.com