+ Toutes les playlists

Christian Deslauriers: l'enfant terrible de la mode

Christian Deslauriers, alias Christian L’enfant Roi, fait partie d’un courant de designers montréalais émergents qui redéfinissent actuellement la mode et dont le style non conventionnel s’éloigne des courants mainstream. «Je crois qu’il y a actuellement une génération forte de créateurs qui bousculent l’ordre établi. Ceci étant dit, nous avons chacun un univers qui nous est propre.»

Outre ses silhouettes boxy et son amour des couleurs et des imprimés, Christian se démarque par la cohérence de son stylisme et de ses collections. L’enfant roi qu’il a créé et qu’il habille, saison après saison, assure un fil conducteur. Un enfant roi, «qui se prend un peu pour un autre, mais qui est surtout très conscient de son image et qui fait un certain effort: même en jogging, il est élégant et pourrait très bien être en route vers l’opéra.»

Avant de débuter sa propre ligne, Christian a travaillé avec Andy Thê-Anh. Pour ceux qui ont eu la chance de voir les premières collections Christian L’enfant Roi, le parcours fait nécessairement sourciller. «Travailler avec Andy, c’était vraiment une belle chance, même si son esthétique n’était pas vraiment la mienne. Pas du tout, en fait. C’était un challenge. Et une bonne porte d’entrée, qui m’a permis d’échapper à Chabanel…»

Et pourquoi, alors, avoir choisi de faire des vêtements pour hommes, après avoir étudié et travaillé le vêtement pour femmes? «Disons que, pour le moment, j’ai une vision plus claire en matière de mode masculine. Pour les femmes, je ne suis pas encore assez sûr de l’univers que je voudrais créer. Mais ça viendra peut-être.»

Clairement, on n’a pas affaire à quelqu’un qui fait des vêtements simplement pour faire des vêtements. Ce qui n’empêche pas Christian d’être parfaitement lucide quant aux exigences du marché, du marketing et de la vente. Selon lui, sa subite popularité depuis ses débuts, il y a un an, s’explique justement parce qu’il a su répondre à un besoin précis en créant des vêtements pour hommes à la fois luxueux, confortables et différents. «Oui, je veux sortir du lot. Je prône beaucoup le changement. Éventuellement, je serai un designer établi et ce sera moi que les jeunes viendront pousser. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot.» Tant mieux.
 

christianlenfantroi.com