+ Toutes les playlists

AreperA nous offre le Venezuela en sandwich

Crédit photo : Marine Anaïs Haddadi
AreperA nous offre le Venezuela en sandwich

Malgré la compétition féroce sur la rue Duluth, les restaurateurs aux grandes espérances continuent de s’y établir en conquistadors. Le dernier colon: AreperA. Ce palindrome est le nom donné aux snacks spécialisés en arepas; ces pains de maïs ronds d’origine vénézuélienne et farcis de viande, de poisson ou autres garnitures. Mais notre AreperA montréalais n’a rien d’un fast-food: les arepas y sont préparés sans gluten, les fromages ne contiennent pas d’additifs, les fruits et légumes sont équitables, et les options végé et vegan abondent.

Midi. Le coloré resto vient à peine d’ouvrir que les tables sont déjà toutes occupées. Le joyeux proprio des lieux, Max de la Concha, apporte fièrement des échantillons des jus tropicaux du jour aux clients: corossol, tamarillo, tamarin… on a soudain un peu honte de ne pas en connaître davantage sur les fruits exotiques.
 


 

Après s’être ouvert l’appétit avec une savoureuse soupe aux haricots noirs et feta et des chips de manioc, on aperçoit nos énormes sandwichs arriver. Pendant que je fais les gros yeux devant la gueule de La Margariteña, un arepa sucré-salé de requin émincé et de bananes plantains grillées (voir photo), mon compagnon a déjà la tête plongée dans La Pelua, remplie à ras-bord de bœuf effiloché et de fromage jaune. Comme quoi la variété de choix pourrait aussi bien satisfaire un adolescent en crise hormonale qu’une fine bouche du Plateau…

AreperA: un remède au spleen hivernal que je vous conseille vivement! Comptez 5 à 8$ par arepa.

 

AreperA
4050, de Bullion coin Duluth
facebook.com/areperamontreal