+ Toutes les playlists

Nouveau clip de Zola Jesus: que la chasse aux sorcières commence!

Zola Jesus - Vessel from Souterrain Transmissions on Vimeo.

Bienvenue dans le monde des néo-goths, où Frozen de Madonna doit être l'hymne nationale.

Le chamanisme nihiliste, la noirceur lo-fi synthétique ou ce qu’on pourrait appeler de la New Wave néo-gothique, vous sont dûment servis dans cette vidéo de Jacqueline Castel. Ça me rappelle que les goths, et même les nu-goths (pour pas dire pop-goths), font souvent bande à part. Le dernier album de Zola Jesus Stridulum II, fait bien jaser et même un peu écumer. La voix profonde et quelque peu ténébreuse de Nika Roza Danilova, qui tente de nous entraîner dans ses bas fonds, n’entraîne pas tout le monde avec elle et semble avoir autant de fans que de détracteurs.

Conatus, bien pop et très Siouxsie and the Banshees (qui aurait très bien pu interpréter cette chanson) donne dans les beats électro et les élans de violons qui escaladent des cimes invisibles pour vous amener dans un demi-monde… pas tout à fait complet. Enchanteur? Hypnotique? Traumatique? Beaucoup de point d’interrogations? Ça résume un peu l’ambiance et les intentions de Danilova.

Étudiante en philosophie (ça explique déjà Zola Jesus), sa torpeur et son côté macabre d'érudite ne semble plus aussi crédible aux oreilles de tous: «Symptôme d’une nouvelle génération qui cherche tant bien que mal des raisons de ne pas aller bien. Zola Jesus, ça doit sûrement plaire aux blogueuses mode en manque de calcium, aux nostalgiques de Siouxsie» (Bester, Gonzai.com). 

Ouch? Le chant de la diva goth autrefois envoûtant semble en désenchanter quelques-uns, ces mêmes gens de la blogosphère qui l’encensait  à ses débuts. Des Zola Judas?

C’est tout de même ironique de se faire traiter de fake, quand ta chanson s’appelle Conatus et que ça signifie:
«Toute chose qui existe effectivement ou "réellement et absolument" et qui fait l'effort de persévérer dans son être; Spinoza nomme conatus la puissance propre et singulière de tout "étant" à persévérer dans cet effort pour conserver et même augmenter, sa puissance d'être.»

Et en même temps, Conatus, c'est un titre tout à fait indiqué, puisqu'elle semble persévérer et mettre bien des efforts dans sa musique et cette voie moins étrange et plus pop, et ce, malgré ses calomniateurs. Sur cette chasse aux sorcières, je vous laisse à cette vidéo et prendre votre position entre les Néo-Judas et les Néo-Jésus.

Vivat Zola, Spinoza et Danoliva.