+ Toutes les playlists

Le blues de vous: au 21e Black & Blue, vos amis disparaîtront (dans la foule)

Crédit photo : Jérôme Suard
Le blues de vous: au 21e Black & Blue, vos amis disparaîtront (dans la foule)


Il ne faut jamais négliger l’effet d’entraînement d’une foule. Un individu parfaitement équilibré peut, sans même s’en rendre compte, être précipité dans la déraison si tous les gens qui l’entourent déraillent aussi. Dans le même ordre d’idée, au cœur d’une foule euphorique, même le plus blasé des nonchalants risque de se retrouver les bras dans les airs, un glowstick dans chaque main, un sifflet entre les lèvres, avec une notion très floue de l’heure qu’il est et du brunch familial prévu le lendemain matin.

L’événement principal du Black & Blue, ce méga party annuel tenu au Stade olympique, possède une stature mythique, grandiose, et attire les foules et le tourisme. C’est le moment de l’année où des gens de tous les styles et de toute provenance sociale se retrouvent pour faire la fête pour la bonne cause, les profits de l'événement étant redistribués à diverses organisations caritatives oeuvrant dans la communauté gaie.

Les têtes d’affiche de cette année sont de gros calibre; dans la salle house, on pourra entendre les Cube Guys, D-Formation, DJ Vibe et Hernan Cattaneo, et dans la salle trance des gens comme Hollow Earth, Max Graham et Leon Bolier.

Mais le festival ne se limite pas à cette nuit festive; outre un cocktail de lancement et de nombreux événements connexes, un traditionnel «recovery party» aura lieu au Circus dans la nuit du lundi 10 octobre avec Joubin, Stephan Grondin et le pionnier de l’événement Mark Anthony. Le Club Soda accueillera de plus, respectivement les 7 et 8 octobre, le Bal en Cuir (avec Stéfane Lippé et Scotty Thomson) et le Bal Militaire (avec Manny Lehman et Paskal & Vesselinov).

Du 5 au 11 octobre
bbcm.org/black-and-blue