+ Toutes les playlists

Beat Boutique, une institution en devenir les dimanches soirs au Daomé

Le dimanche soir, peu importe la météo, les amateurs de house peuvent compter sur un refuge béton pour terminer leur week-end sur une note groovy. La soirée Beat Boutique roule depuis près de trois ans, et amène ses fidèles de surprise en surprise. Ils reçoivent les réputés Kollektiv Turmstrasse dimanche prochain, le 11 septembre. Rencontre avec Seb Fauteux, l’un des fondateurs et résidents de l’aventure dominicale.

 

Beat Boutique est maintenant une soirée bien établie. Croyais-tu que ça allait durer aussi longtemps en la lançant?
Mes croyances du départ étaient réalistes: proposer une soirée d’une qualité musicale exemplaire, avec une vibe positive, ensoleillée et groovy, où le dénominateur deep est la base. Mes collègues (Phil Larochelle et Max Reynold’s) et moi sommes très heureux que cette soirée soit bien vivante.  Le tout est possible grâce aux fidèles amoureux de la musique qui foulent notre plancher de danse chaque semaine. On s’assure de faire un excellent « crate digging » dans notre collection de disques en plastique. Le but premier de cette soirée est de faire redécouvrir certaines vieilles chansons qui sont toujours au goût du jour.

 

Vous invitez souvent des artistes internationaux renommés, mais mettez aussi en vedette de talentueux locaux. Comment atteindre un certain équilibre?
L’équilibre doit passer par un mélange d’artistes internationaux et locaux, et aussi par quelques prestations des résidents de la soirée. Il faut spécifier que la relation de confiance entre les résidents et la clientèle fidèle est ce qui fait vivre cette soirée semaine après semaine.  La venue de producteurs internationaux est un plus, et permet  aux danseurs de Montréal de découvrir les artistes qui influencent la sélection musicale de leurs DJs locaux favoris.

 

Vous poussez un son rarissime en ville. Comment le décrirais-tu?
C’est deep, organique, groovy, funky et intelligent.  On n’a pas de créneau musical fixe. On essaie de trouver des liens entre les genres musicaux qui sauront faire bouger et sourire les danseurs.

 

Quel est ton endroit favori où jouer à Montréal?
C’est le Salon Daomé. Cet endroit a une âme du tonnerre qui permet au DJ d’être sur un pied d’égalité avec les danseurs.  On peut être 50 dans une soirée d’hiver, ou à pleine capacité certains autres soirs, et la vibe s’installe à chaque fois.  

 

Vous avez un mois de septembre assez exceptionnel, avec entre autres Kollektiv Turmstrasse. De quoi aura l'air le reste de votre automne?
Il s’annonce vraiment intéressant! Nous recevons Christian Pronovost pour la première fois, et ensuite c’est le retour du résident international Till Von Sein, qui viendra faire la promotion de son nouvel album à paraître sur l’étiquette Suol. On aura aussi le grand retour de Tigerskin à l’Action de Grâce, en plus de quelques talent locaux et de nouvelles collaborations avec certains promoteurs locaux.

 

Tous les dimanches au Salon Daomé
Kollektiv Turmstrasse le 11 septembre
141, Mont-Royal Est
Beat Boutique sur Facebook