+ Toutes les playlists

Charlotte Gainsbourg vire schizo et se bat contre ses clones!


Charlotte Gainsbourg - Terrible Angels

 

Oh la la, Charlotte! Crise identitaire? Folie passagère? Messieurs, dames, Charlotte se lance ici dans les chorégraphies... de groupe! Avec ses clones! Outrage ou œuvre de science fiction signée Georges Lucas? Je sais, je sais... qui ne rêve pas d’avoir un clone de Charlotte chez soi, juste pour soi? Je l’admets, mais de là à réaliser notre fantasme bien gardé dans un clip?

Notez qu’on peut se consoler (un peu) puisqu’elles se battent entre elles à la fin. Hmm. Non. Pas tout à fait. On pousse quand même un petit cri d’horreur, sans bruit, parce que finalement, ça aussi c’est issu d’un autre fantasme de mauvais goût.

Outre le fait que nul autre que Beck soit derrière ce projet, encore, ça manque de «Charlotte la belle»; L’EffrontéeLa petite voleuse, le meilleur espoir féminin, tsé? Bon. Même si ses rôles au cinéma n’ont franchement rien à voir avec ses talents musicaux, avouons que ces rôles au grand écran démontraient sa grâce et ce pourquoi nous l’aimons tant: un charme naturel et particulier, bien à elle (donc les clones, on oublie ça, svp). Aussi impressionnante dans une sphère que dans l’autre, j’espère qu’elle ne nous décevra pas avec son nouvel album. Donc ce côté glam qu’on lui découvre, on souhaite qu’elle l’abandonne pour revenir à sa vraie nature indocile et insaisissable avec laquelle on sait bien l’apprécier. Faut savoir laisser le glam à ceux qui en ont réellement besoin.

Ce n’était donc, j’espère, qu’une aventure. On lui pardonnera. Terrible Angels était d’ailleurs une chanson left over de l’album précédent. Comme quoi, parfois, c’est mieux de laisser ces choses de côté.

Ce n’est pas si mal non plus, je dois dire, et on a tout de même hâte (quoiqu'avec certaines craintes) à la sortie du EP le 6 septembre et de l'album double le 8 novembre. Surtout pour des collaborations avec Conor O’Brien (Villagers) et une reprise de Dylan, Bob Dylan.