+ Toutes les playlists

Éponymies @ Galerie Trois Points: l’art d’exposer le nom d’une galerie


Un album éponyme, ça sonne comme The Barr Brothers par The Barr Brothers. Mais qu’est-ce qu’une expo d’art éponyme? À la Galerie Trois Points, neuf œuvres sont présentées sous ce thème, des œuvres qui rendent hommage au nom du lieu.

Qui dit Trois Points pense trois petits points et c’est sur ce moment de suspension que l’exposition Éponymies se penche. « C’est un statement, explique la directrice de la galerie, Émilie Grandmont Bérubé. Éponyme au pluriel parce qu’il y a différentes manières d’être entre deux états. »


                                                            Natalie Reis, Special Forces


Si le thème est récurrent, les toiles qui se côtoient ne se ressemblent pas. Au lieu d’étendre la peinture, l’artiste Mathieu Lévesque la sculpte sur une structure de bois alors que Natalie Reis dénonce le régime politique de Kadhafi à travers le portrait de sa pin-up d’infirmière personnelle et de sa garde rapprochée de femmes entrainées pour tuer. Entre deux matières, deux perspectives politiques et féministes, l’exposition révèle l’instant.

Les liens entre les toiles et le signe de ponctuation sont multiples tout comme les techniques utilisées pour créer. Du pinceau, on passe par la photo, le 3D, l’accumulation de matière de Clint Griffin où vieilles photos, broderies et broches se croisent.


Les trois points qui titrent cette galerie marque un temps sur l’art actuel. Cet espace d’art contemporain a sélectionné des toiles de différentes époques, issues de diverses séries d’artistes pour créer cette expo où le temps et l’espace prennent une pause.

 



Éponymies
Galerie Trois Points |  Édifice Belgo, 5e étage | 372, Ste-Catherine O.
11 juillet au 20 août | galerietroispoints.qc.ca