+ Toutes les playlists

Suggestions de livres: 5 auteurs québécois qui nous font voyager loin cet été

Qui dit été, pense aux errances urbaines, pique-niques au parc, apéritifs improvisés sur une terrasse et rencontres fortuites (t’étais où toi durant tout l’hiver???). Si la saison estivale semble avoir été conçue pour décrocher et enfreindre la routine quotidienne, l’évasion abordable et franchement nourrissante reste ce plongeon tête première dans un bouquin. Romans, nouvelles ou bandes dessinées, voici nos suggestions de jeunes auteurs québécois qui garantissent un voyage hors du train-train de la vie.

 
 

Conventum de Pascal Girard
(Shampoing)

Le dernier bouquin de Pascal Girard ressemble à ce film d’été d’ados des années quatre-vingt à la Pretty in Pink. Publié chez l’éditeur français Delcourt, Conventum raconte l’histoire de ce type prêt à tout - perdre du poids, soigner une verrue rebutante -, afin de faire un effet bœuf à cette soirée de retrouvailles postsecondaires. Mais comme vous l’aurez deviné, rien ne fonctionnera comme prévu. Un livre pour rigoler et vous remonter le moral. Non, ce n’est pas vous le dernier des loosers...

 

 

 
Amour & Libertinage, édité par Elsa Pépin et Claudia Larochelle
(Les 400 coups)

Un livre de nouvelles, c’est vous donner la liberté de commencer le livre par la fin, de revenir au début, pour embrasser ensuite son centre. Les journalistes littéraires Elsa Pépin et Claudia Larochelle, également auteures à leurs heures, présentent ici une quinzaine d’écrivains trentenaires qui livrent avec beaucoup de doigté de courtes histoires d’amour. Cœur lourd, cœur léger ou cœur libéré, celui-ci est décortiqué, analysé, rarement adulé. Aaaah l’amour!

 
 

 

 

Polynie de Mélanie Vincelette
(Robert Laffont)

Si vous êtes un lecteur monogame, celui d’un seul livre, alors retenez Polynie de Mélanie Vincelette. Ici, dépaysement assuré. Derrière une histoire de meurtre se cache l’étincelant univers du Grand Nord avec ces mines d’or et ces bars de danseuses où les travailleurs oublient le climat glacial, qui gouverne comme un dictateur. Riche, la prose de Vincelette est à la hauteur de ce périple aussi rocambolesque qu’une histoire de pêche.

 
 

 

 

Les modèles de l’amour de Grégory Lemay
(Héliotrope)

Il n’y a assurément pas de modèles amoureux à suivre dans ce quatrième livre de Grégory Lemay. Geoffrey et Cristèle, couple dans la vie, gagnent des sous grâce à leurs spectacles érotiques à domicile. Inévitablement, le lecteur assume son rôle de voyeur, s’enfonce en vrille dans cette ville crue, rythmée par un style clippé, soigné. Et question d’être de son temps, le livre est aussi disponible en format numérique.

 
 

 

 

Carton, une oeuvre érotique collective
(La Pastèque)

Il y a de ces livres qu’on laisse traîner dans le salon ou sur la table de chevet, question de faire un peu d’effet. Plus polissonnes que cochonnes, les six propositions de Carton réunissent Pascal Girard, Mélanie Baillargé, Benjamin Adam, Edouard H. Bond, John Martz et Pascal Blanchet pour un immense gang bang créatif qui fait sourire. Lecture rapide et divertissante, Carton se lit et se relit pour sa beauté intrinsèque et ces coups de crayon croquants et coquins.