+ Toutes les playlists

All Night Long: Osunlade au Cherry et vos locaux en folie


L’été, c’est fait pour jouer. Jouer à la pétanque dans le parc, jouer à disparaître sous les rayons du soleil, nager dans la rivière, manger des carottes, ne jamais dormir et apprécier les endroits climatisés. C’est une saison festive, exempte de dépression saisonnière, pendant laquelle les gens sont peu vêtus et les mœurs, elles, sont peu respectées.

 

C’est une saison, donc, riche en perspectives de party. Les étudiants qui ont quitté la province pour l’été sont remplacés par des touristes surexcités, les profs sont en vacances, et les désoeuvrés sont plus désoeuvrés que jamais. Tout le monde sort, et les locaux sont à l’honneur, car il ne servirait pas à grand-chose de dépenser une fortune pour booker des artistes internationaux et obtenir exactement le même résultat, en dépensant beaucoup plus d’argent.

Voici donc ce qui se passe ce week-end, une sélection d’activités récréatives tout à fait arbitraire, comme on les aime.

 

LE RETOUR DE LA CERISE
Vous souvenez-vous du Cherry, cet établissement aux légendaires soirées, avec ses banquettes privées et son fameux Sketch room? Fermé il y a quelques années par les plaintes répétées d’un voisinage frileux, le club a refait surface il y a quelques semaines, de façon très confidentielle. On se souviendra qu’il avait mis sur la carte des noms comme Peter Anthony et Blond :ish, qui y tenaient des résidences très courues. Il est pour l’instant ouvert les mercredis et samedis, et on pourra y entendre ce week-end le patron de l’étiquette Yoruba, Osunlade, aux côtés de l’institution locale Christian Pronovost.
Osunlade | Samedi 9 juillet | Cherry | 417, Saint-Pierre

 

LES AKARIENS AU PIKNIC
Je ne vous parle pas des petites bestioles arachnéennes qui trouvent refuge dans vos tapis et votre literie, mais bien de ce collectif de DJs et producteurs qui, malgré une présence moins régulière sur le circuit, sont toujours aussi animés par la passion de l’électro. Ils prennent le contrôle total et absolu du premier Piknic au Jardin des Floralies cette année, et je peux vous prédire avec une certitude quasi absolue qu’ils vont allègrement déchirer le gazon. Le duo Les Limaces se produira live, et Omni, propriétaire de l’étiquette locale Tasty Bytes, livrera un DJ set dont il a le secret. Vincent Gauvin et G O’Brien seront aussi de la (bruyante) partie.
Akarien | Dimanche 10 juillet | Jardin des Floralies | piknicelectronik.com

 

LES LOCAUX À L’HONNEUR DANS NOS AFTERS
Du côté du Circus, la longévité des Reflection Sessions de Franco Fabi parle d’elle-même. Et son invité de ce mois-ci, Christian Pronovost, n’a guère plus besoin de présentations. De l’autre côté de Sainte-Catherine, au Stereo, ce sont trois noms de la relève qui sont à l’affiche. Tout d’abord Michael Gracioppo, qui a fait paraître une de ses productions sur l’étiquette CR2, et remixé le duo hollandais Homework; ensuite EZLV, un duo qui sort bientôt du matériel sur Trendy Mullet et des remixes pour Defected; et finalement Matt Brancatella, un résident de l’endroit et du Salon Daomé qui a entre autres eu l’honneur d’ouvrir la saison actuelle du Piknic Électronik. Promis à de grandes choses? Je le crois sincèrement.