+ Toutes les playlists

Le Courrier de Gab: ma vie m'ennuie à mourir

Salut Gab,

 

Je n'ai pas vraiment de problème, mais je me pose beaucoup de questions.  Je suis un homme de 34 ans, j'ai un métier que j'adore, je possède ma maison, et je suis marié depuis 7 ans.  Je me demande chaque jour si ma vie ressemble à ce qu'elle a l'air décrite sur papier: plate. Routinière. Le seul fun que j'ai dans la vie est à ma job, où je peux m'évader (je suis programmeur).

 Ma blonde est... soyons franc; plate, elle contrôle tout, et elle ne fait rien de surprenant.  C'est tellement la routine qu'elle et moi on baise les même jours, avec les même préliminaires, le même tempo ou presque.  Quand il m'arrive de vouloir faire autre chose, elle me regarde avec des yeux étonnés ou pas contents.

Pourtant, je l'aime profondément, on s'entend super bien, et la tromper est une idée qui ne m'effleure même pas l'esprit.  Mais ce n'est pas tant elle le problème, c'est la vie en général: me lever tous les jours à la même heure, faire les même mouvements, les même trucs, n'avoir rien à faire d'autre que de niaiser sur Internet après la job ou regarder des choses pointless à la télé...

 J'ai déjà essayé de prendre des cours du soir pour me changer les idées, mais mes voisins de groupe n'étaient que des femmes gossantes à l'horloge biologique sur le dernier round et des vieux qui puent de la gueule. De toute manière, je ne suis pas vraiment quelqu'un de sociable.  Mes amis ne sortent pas vraiment, ils sont occupés tout le temps avec leur famille ou leur job, et leurs activités se résument à se retrouver les samedi soirs pour regarder un film et boire de la bière une fois par 4 mois.  Parfois, j'ai envie de claquer la porte et ne plus jamais revenir, changer de face et d'identité et repartir à zéro, simuler ma propre mort, etc.  Je ne sais pas quoi faire. Je ne veux pas me réveiller à 60 ans et regretter ma vie entière.  Et même si je devais faire un move pour changer de quoi, je ne saurais pas par où commencer. Si tu pouvais juste me donner un avis extérieur, ça serait génial, parce que je suis à deux doigts d'aller voir une voyante ou un chirurgien plastique.

 

Matt

 

 
Salut Matt,

 

En effet, par où commencer? Je vais m'excuser à l'avance de ne pas te dire plein de niaiseries, genre crisse le feu, épouse une femme à barbe pis pars avec son cirque. Ma réponse est comme sérieuse. Sorry ;)

Je suis mariée, moi aussi. Depuis 4 ans environ. Et même si mon chum est tout sauf plate, même si ma vie est vraiment cool aussi, j'ai ce genre de questionnement tous les jours.

Je suis pas assez vieille pour avoir acquis aucune osti de forme de sagesse par rapport à tout ça, ni pour te dire d'expérience si il faut subir la vie qu'on a choisie jusqu'au bout ou suivre nos coups de cœur. Mais j'ai essayé le neuf à cinq, il y a quelques années, et sans joke, j'ai failli en mourir. Se lever tous les jours à la même heure, être toujours un peu fatiguée... Avoir un horaire qui me donne un petit 5 minutes à moi chaque soir, puis devoir manger et dormir, et recommencer le lendemain. Avoir quelques misérables semaines de vacances par an, toujours tellement lointaines, qui passent trop vite.

Je me suis arrêtée au bureau un jour puis je me suis dit très sérieusement; si c'est ça, vivre, fuck it. Si c'est ça la vie, travailler, revivre la même journée over and over pour toujours et essayer de jammer un peu de plaisir entre 6 et 6 et demi les jours de semaine, fuck it.

J'ai jamais pensé abandonner, même pas quand j'étais ado, yet j'étais là, à 25 ans, à vouloir crever.

Ça, c'est juste moi, mais je peux te jurer que de tout crisser là, sans savoir quel serait mon prochain move, d'avoir cessé de prioriser la sécurité et l'ennui, ça m'a sauvée. Je sais pas ce que je serais aujourd'hui, je sais même pas si je serais encore ici.

Rien ne m'a éteint plus que le quotidien plate, qui a fini par éclabousser ma vie amoureuse, ma vie sexuelle, mon sens de l'humour, mon amour pour la vie.

Je sais pas c'est quoi tes rêves, et je sais pas si tout crisser là et t'enfuir est la solution; il n'en reste pas moins que si tu te sens déjà enfermé, vieux et bored à 34 ans, tu devrais profiter du fait que t'es encore jeune pour re-designer ta vie vers quelque chose qui te ressemble plus. Parce que ça va pas s'arranger tout seul. Tu seras jamais follement stimulé par tes émissions du mardi. Pis tu devrais te construire la vie qui te convient, avant qu'il soit trop tard, avant que tu sois trop triste, vieux, ou amer.

Concernant ta blonde, je sais pas. Des fois, des gens hyper intéressants dans leur jeunesse deviennent des adultes très plates. Ce mode de vie-là, conventionnel et sans surprise, est bien correct pour la majorité des gens. Ceux-là fument un peu de weed au cégep, puis s'entassent dans les banlieues et deviennent les sosies de leurs voisins. Ils vieillissent, dorment, mangent, génèrent des vidanges, font des enfants. Ils sont tous pareils.

Peut-être que ta blonde est l'une d'eux et qu'il y a rien à faire. Mais puisque tu l'aimes, j'imagine que tu devrais lui dire combien tu t'ennuies, et voir si elle veut recommencer à presque zéro avec toi. C'est épeurant, mais ça vaut la peine. Pour moi, en tout cas, ça a été une question de vie ou de mort.

Parce que même si ça peut paraître immature, tout crisser là alors qu'on a enfin ce qu'on a toujours cru vouloir pour être heureux, ça change rien au fait qu'on va tous crever un jour, et que ça me semble logique d'avoir le plus de fun possible en attendant. Pis si ton horaire plate, les besoins en thermopompe de ta blonde ou ton paiement de char t'empêchent de faire ça, peut-être que tu devrais tout crisser ça par la fenêtre.

 
Bonne chance xxx

 

Tu veux résoudre tes problèmes ? Affronter tes peurs? Écris à gab@nightlife.ca et obtiens une réponse de notre fabuleuse conseillère des âmes esseulées en direct sur notre site NIGHTLIFE.CA