+ Toutes les playlists

Victime de la porn: la haine contre le Plateau

J'ai enfin compris!!

Depuis quelques années, on s'attaque souvent au Plateau Mont-Royal. C'est devenu le problème de tous les enjeux autant sociaux que politiques. La haine que reçoit ce (maintenant mythique) quartier est devenue complètement surréaliste et disproportionnée. Je me suis donc demandé qu'est-ce qui pouvait bien mériter toute cette colère? Comment un simple quartier peut devenir une source d'autant de frustrations et de désagréments? J'ai trouvé et je vous partage le fameux scoop : c'est que les gens sur le Plateau, ils fourrent, et surtout, ils sont intensément fourrables.

Les gens sont simplement trop beaux sur le Plateau. Autant les gars que les filles. T'arrives là et tu te trouves automatiquement terne et limite moche. On dirait que tout le monde s'entraîne 6 jours sur 7, se fait bronzer, sort constamment du salon de coiffure, porte son top kit de vêtements. Les filles ont 8 pouces de talon, les gars ont des boxers qui leur donnent deux bonnets de graine.

Si t'es au top de ta vie, que t'as une super vibe cette journée-là et que des pros te font 2-3 makeovers back to back, t'as peut-être une mince chance de percer le top 5 des gens les plus cute parmi la petite crowd qui attend la lumière verte sur Mont-Royal/St-Denis. PEUT-ÊTRE!

On dirait qu'ils ont repêché les plus belles personnes de chaque ville. Ils les ont recrutées dans les écoles, filtré ceux qui commençaient à perdre leur shape ou choisissaient un style vestimentaire douteux.

Le pire, c'est qu'en plus de tout ça, ils ont des super valeurs modernes. Ils consomment bio, ils sont vert forêt, ils ont des jeunes adultes Croix-Rouge aux deux coins de rue qui sont là pour rendre le monde meilleur. Sans compter qu'ils sont plein de cash. Ils n'ont aucun problème à payer 4$ pour un cupcake ou 700$ pour un deux et demi ou s'acheter une Mini hybride comme char de ville.

C'est juste la meilleure place au monde pour alimenter ses complexes. Tu te sens ordinaire, outdaté et pauvre. T'essaies de te dire que tu ne succomberas pas à toute cette superficialité. «Je suis maintenant un adulte, on ne m'influence pas comme on influence une adolescente dans Gossip Girl. Je suis capable de voir au-delà de toute cette beauté esthétique sans profondeur.» Ouf, t'es mieux d'être fait fort.

Ils sont parfaits et on hait les gens parfaits. Qui n'a jamais voulu faire un marteau-pilon à la toute charmante Laure Waridel? La fille est super jolie. Elle a une petite voix toute cute et fragile. Pourtant, elle énarve. À côté d'elle, on a tous l'air d'un gros Stephen Harper en sweat pants avec du pus sur le bord de la gueule. On paraît mal à côté. Le Québec est un Homer et le Plateau est son Flanders.

Un Flanders vraiment HAWT.

Déjà, Montréal est reconnue comme étant une des villes avec les plus belles filles au monde. Le Plateau est un concentré de supra-chicks! Je tombe amoureux 3 fois par coin de rue. Toujours avec cette même satanée certitude que la fille est complètement hors de ma ligue. Que je suis indigne de même penser à lui tâter un peu la peau parfaitement hydratée de son avant-bras.

Et ça, à la longue, ça devient frustrant pour son homme. Ça crée une immense frustration sexuelle qu'on refoule et refoule dans notre scrotum. On en vient donc à dire n'importe quoi pour descendre les habitants du quartier. Ça devient plus facile (et défoulant) de les diaboliser en disant qu'ils sont snob ou déconnectés ou cave dans leur gestion de sens uniques (ok, ok, les sens uniques, c'est cave pour vrai).

Et la preuve de ce que j'avance est facile à constater. Vous remarquerez : tous les plus grands rétracteurs du Plateau, ce sont toujours des gens qui n'ont pas l'air de fourrer souvent, ou plutôt, pas l'air de fourrer souvent quelque chose de tentant.