+ Toutes les playlists

Critiques CD: Art Brut | Brilliant! Tragic!

Sur le quatrième effort studio de la troupe d’Eddie Argos (qui compte plusieurs franchises sur divers continents, tendance pop-art oblige), on retrouve Art Brut baigné dans la même ironie postmoderne qui le caractérise. Des chansons scandées avec le caractéristique accent cockney d’Argos, traitant d’éteindre son téléphone cellulaire ou de nuits de bitures, couchées sur un power-pop-punk où les guitares mènent le bal. On pense aux Pixies (Black Francis réalise d’ailleurs l’album) et, par moments, au post-punk mélodique de Gang of Four, entre autres. Pas une réinvention du projet, mais une suite convaincante. Le 18 juin au Il Motore.