+ Toutes les playlists

All Night Long: donner son 13%


Survivre au nightlife montréalais, c’est tout un sport. Il ne faut pas se le cacher – on ne rajeunit pas. Et la relève des clubbers arrive par bateaux pleins à craquer, de l’Ontario principalement, un contingent de jeunes loups acnéens et de jeunes femmes en leggings qui ont le niveau de résistance à l’alcool d’un hippocampe. La piste de danse devient un champ de bataille, un volcan en éruption, un Frenche ou Meurs perpétuel où feux d’artifices de promiscuité rivalisent avec gestes aussi douteux qu’obscènes. Et les danseurs trébuchent. Et la sueur des autres se retrouve sur ton chandail.

Il faut aussi être assez musclé des chevilles pour durer jusqu’aux petites heures dans un after. Et là, les jeunes, c’est l’heure du message anti-drogue de l’oncle P.A. : avant de vous adonner aux doux plaisirs des pills, pourquoi n’essayez-vous pas de passer une soirée complètement sobre, juste pour voir si vous en êtes capables? Oui, c’est un dare.

Plutôt que de voir les clubs comme des endroits où on s’abîme le cerveau, le foie et l’ouïe, pourquoi ne pas les voir comme des gyms potentiels? Depuis qu’on ne peut plus fumer en dedans, c’est encore plus optimal pour vos petits poumons. On se muscle les cuisses, on fait du cardio, on écoute de la bonne musique, et on se motive en lançant des œillades invitantes à nos partenaires de piste.

 

13% UN VENDREDI 13
Est-ce un hasard si le collectif 13% organise un party avec Anthony Collins un vendredi 13? Peut-être. Toujours est-il que le producteur français n’a jamais mis les pieds à Montréal, et c’est une lacune que Ostrich & compagnie réparent cette semaine. L’homme a une stature particulière sur la scène parisienne, et a récemment collaboré avec Ricardo Villalobos et Los Updates sur un EP. Ses productions sombres et atypiques en font le candidat parfait pour 13%, et la soirée servira aussi à célébrer l’anniversaire de son fondateur et curateur Ostrich, qui a toujours la tête sous le sable pour nous dénicher ce qui se fait de plus underground en matière de musique électronique.
Anthony Collins | Vendredi 13 mai | Club U.N. | 390, Notre-Dame Ouest

 

UN MASSACRE DANS LE BAIN
Chaque fois – ou à peu près – qu’il y a un vendredi 13, il faut aussi compter sur un événement Psybass the 13th. Un amalgame de house progressif, de dubstep et de psy-trance qui attire un public de plus en plus nombreux. L’édition qui aura lieu ce vendredi propose deux salles et une belle brochette de DJs, dont AnimA, Rikam, Ygriega, et une prestation live des FM Radio Gods. On pourra sans doute aussi compter sur quelques jongleurs et des décors fluorescents!
Psybass the 13th | Vendredi 13 mai | Bain Mathieu | 2915, Ontario Est

 

AUSSI À SURVEILLER
Jeudi : Maus est l’invitée des soirées Refresh du Parking.

Vendredi : Il ne faudrait pas oublier la soirée Kannibalen et ses multiples et bruyantes déclinaisons musicales, au Belmont. Ce mois-ci, le thème est Alice au pays des merveilles… version gore.

Dimanche : C’est l’énième retour de Till Von Sein à la soirée Beat Boutique du Daomé. Le grand Allemand travaille fort à ses nouvelles productions, et sillonne sans relâche la planète pour transmettre son amour du groove aux pistes de danse.