+ Toutes les playlists

Critiques CD: The Death Set | Michel Poiccard

Worldwide, le premier album de Death Set, paru en 2008, était une explosion de pop-punk naïf, une révélation; comme si les Ramones avaient découvert l’électro. Puis, plus trop de nouvelles, à part l’annonce du décès tragique de Beau Velasco, membre fondateur du groupe, en 2009. Michel Poiccard annonce un peu la renaissance du projet, et ce, de manière très convaincante; un disque punk alliant les moments enragés à un sens mélodique qui touche à l’intemporel. On pense tantôt aux Beastie Boys de Sabotage, tantôt aux Buzzcocks, ou même à Bad Brains. À écouter de toute urgence. Au Il Motore le 3 mai.