+ Toutes les playlists

Victime de la porn: reset sur les couples

On dirait que plus qu'on avance dans la vie, plus les célibataires sont rares. Bon, ok, les «bons» célibataires sont rares, mettons. Les belles gens sont rarement libres et, de plus en plus, elles passent d'une personne à l'autre sans même qu'il n'y ait de temps entre les relations. Résultat? Soit tu te contentes du choix bof, sois tu mets quelqu'un cocu.

Ce qui serait bien, c'est un immense reset sur les couples une fois de temps en temps. BANG! Tout le monde redevient célibataire. Pas de peine d'amour ou rien. Ils sont simplement libres. On recommence. Petit piton reset FTW.

ENFIN, les top choix redeviendraient accessibles. La première fois depuis... l'école secondaire? Imaginez la première journée de célibat généralisé. Ça se jaserait collé au parc à chiens! Le soir dans les bars, ce serait épique. La fébrilité dans l'air... elle en ferait une surdose de phéromones. Imaginez l'urgence avec laquelle les gens se séduiraient. Les gens seraient en power-flirt partout. Ce serait un évènement. Le monde serait plus guidoune qu'une rousse en fin de St-Patrick.

Les gens arrêteraient de se branler quelques jours à l'avance pour être à leur top. La libido bien accotée. Toujours prête pour le one-night marathon. Les meilleurs sous-vêtements, les ongles bien coupés, le prépuce qui shine. Tout ça pour la grande veillée, celle des grandes opportunités.

Pas besoin de te demander si l'autre est célibataire, pas besoin de mettre personne cocu. T'aurais ENFIN accès à cette fille qui a toujours été matchée avec le fucker qui ne la mérite pas. Cette fois-ci, ça pourrait être TOI, le fucker.

Quelques semaines plus tard, tout le monde serait en début de relation en même temps. Tout le monde vivrait la passion du début au même moment. L'indice de bonne humeur exploserait. La vie ressemblerait à une grosse pub de Viagra (en moins mononc'). On manquerait de papier à cause de toutes les photocopies de filles qui se font défoncer sur une photocopieuse.

Et après, ça se calmerait... Ça reviendrait comme avant. Jusqu'au prochain reset? On pourrait faire ça tous les ans. Au mois de mars, genre. L'arrivée du printemps et le bon temps pour se spotter un nouvel appart. On déménage en juillet avec notre nouvelle conquête.

Ça changerait tout! Ce serait révolutionnaire! ... Ou peut-être pas. Peut-être que je suis juste frustré du manque de choix. Morale quétaine : si vous êtes avec quelqu'un de hot, appréciez don' votre chance. Dans le moins quétaine, peut-être que même avec le reset, on finirait aussi mal pris que le reste de l'année, mais au moins, il y aurait un peu d'espoir.  Et un peu d'espoir, une fois de temps en temps, ça fait du bien.

Bon, je l'avoue, c'était tout aussi quétaine. Ce n’est pas de ma faute, les meilleures muses sont déjà casées.