+ Toutes les playlists

Catherine De Léan: l'actrice se régale de culture dans des endroits inusités

La pièce Judith, l’adieu au corps de Howard Barker revisite un épisode biblique se déroulant en temps de guerre: un duel d’angoisse et de séduction qui oppose un général de l’armée assyrienne à Judith, une jeune veuve du camp ennemi. Elle vient le séduire afin de lui trancher la tête en pleine nuit et d’ainsi sauver sa ville.

Pourquoi ne pas se geler les articulations et consommer la tension du récit autant dans sa tête que dans son corps, dans le stationnement souterrain du marché Jean-Talon? Catherine De Léan, qui prête ses traits au personnage de Judith, partage son top 5 d’endroits un brin étranges où il fait bon s’abreuver d’art.
 

1 Le stationnement souterrain du marché Jean-Talon
Un lieu mystérieux, avec du béton et des colonnes, pour venir découvrir la pièce Judith de Howard Barker: une expérience théâtrale pour les spectateurs ayant le goût de l’aventure et du risque!


2 Le viaduc au coin de Van Horne et St- Laurent
Il y a parfois des bands qui jouent sous le viaduc, c’est un endroit très funky, super industriel, un lieu qui ne semble pas accueillant mais très intéressant pour écouter un band.


3 Le Théâtre de rue de Lachine
La vraie vie se mêle au théâtre pour les gens qui déambulent.


4 L’escale de la Wapiti mobile au Carré Berri
On y présente des films faits par des autochtones vivant dans des réserves amérindiennes.


5 Les milongas extérieures les soirs d’été
Notamment celles à l’Observatoire du mont Royal, pour le plaisir de se laisser porter par un tango avec vue sur le centre-ville, dans les bras d’un tanguero.

 


Judith, l’adieu au corps | Du 29 janvier au 17 février 2011
Dans le stationnement souterrain du marché Jean-Talon | acorpsperdus.com