+ Toutes les playlists

All Night Long: Dancin' in the winter wonderland

 
En plus de la dépression saisonnière non diagnostiquée de plusieurs milliers de Montréalais, et des bas de laine qui se remplissent lentement de beaux billets neufs de 100$ qui craquent sous les doigts lorsqu’on les compte en rêvassant de notre imminent voyage dans le Sud, plusieurs raisons font en sorte, dans une ville aussi nordique que la nôtre, que les gens sortent moins l’hiver.

Les gens qui vont au gym trois fois par semaine, toute l’année, ont bien hâte que les envahisseurs abandonnent leur résolution santé du Nouvel An afin de retrouver un peu d’espace autour de leurs machines chéries. Les gens qui ont été trop généreux dans le département des cadeaux de Noël commencent à peine à se sortir la tête de leur endettement.

Saviez-vous qu’il y avait des activités nocturnes qui n’endommageaient pas trop votre budget? Qui vous faisaient tellement bouger qu’elles constituaient un substitut parfaitement acceptable à une heure passée dans un gym à écouter de l’Eurodance avec des douchebags? Qui vous transportaient, l’espace d’une soirée, dans un tout autre univers?

 

MUTEK ET MAT
Il ne faudrait pas croire que tout ce qui est programmé à Mutek est froid et pointu – il serait particulièrement difficile, si c’était le cas, de réchauffer une gigantesque piste de danse glacée. Samedi soir à Igloofest, le renommé festival prend la barre de l’igloo et propose sa vision de l’éden enneigé. Le coup d’envoi sera donné par Akufen, qui se fait très discret depuis quelques années. Il a fait paraître l’an dernier des nouvelles chansons de son projet Horror Inc, et on a bien hâte de voir ce qui le branche en ce moment. Rajko Müller, aka Isolée, le suivra de près avec ses compositions subtiles et texturées, auxquelles la neige et le froid devraient donner une nouvelle dimension. Ensuite viendra le tour de Guillaume & the Coutu-Dumonts, dont j’ai dit beaucoup de bien dans les pages de ce magazine. Pour clôturer cette belle soirée, l’évasif Français Pépé Bradock offrira un DJ set tech et deep house, probablement ponctué de beaucoup de ses propres productions.
Showcase Mutek | Samedi 22 janvier | Igloofest | igloofest.ca

 

SOLO AU SUCO
Non pas un solo de guitare… mais SOLO, un producteur d’origine italienne établi à Londres. Gars de studio, il a été ingénieur de son pour Zombie Disco Squad et Riva Starr, entre autres, et donne maintenant dans un genre qu’on pourrait appeler la « world bass », une mutation du bon vieux « fidget house » dont on aurait conservé les grosses basslines grasses pour les fusionner avec des samples brésiliens ou africains. Le tout est très « party », bien entendu, et le gars sera accompagné par les gars de Prince Club ce vendredi.
SOLO | Vendredi 21 janvier | Suco Lounge | 2108, Saint-Laurent

 

AUSSI À SURVEILLER
Vendredi : Kingdom,  un  jeune  et  fringant  poulain  de  l’étiquette  Fools  Gold  de  A-Trak,  performe  au  Belmont encadré de Rilly Guilty et DJ Bus. Au Club Soda, un party de McGill propose le bruyant Wolfgang Gartner. À l'Igloofest, les explosifs Round Table Knights clôturent la soirée. 

Samedi: Mossa est l'invité de la gang d'Eresys au Salon Daomé, en formule live. Hardwell visite le Circus jusqu'aux petites heures.