+ Toutes les playlists

Nouvel An: le guide de survie du Geek

Date binaire pour les informaticiens : 10111 (1/01/11 ou 23 en décimal)

Date stellaire pour les fans de Star Trek: 64466.2

Pour tous ceux qui n’ont pas de référence informatique ou qui n’ont jamais voyagé au-delà de la vitesse de la lumière, on va simplement dire 1er janvier 2011.

 

Ouaip, encore le début d’une nouvelle itération. Voici le guide de survie approximatif et dramatisé du geek un soir de 31 décembre.

 

10h00: le réveil
Fin du sleep mode marqué par la voix du capitaine Jean-Luc Picard du thème d’ouverture de Star Trek Nouvelle Génération. J’enfile ma montre iPod; l’accessoire de poignet le plus utile depuis la montre télécommande, qui elle-même a surclassé la montre calculatrice.

 

Pour déjeuner, fuck les recommandations du guide alimentaire canadien: la canette de coke 355 ml et le restant de pizza qui traînent sur le comptoir vont faire la job. Nutriments en main, il n’y a qu’une seule priorité... mon Best Friend Forever: Gizmodo

En ce 31 décembre, il y a deux obstacles majeurs à ma routine quotidienne: un dîner dans la famille du paternel et un souper du côté de la mère (meaning: un No-Internet-Land!!!). Apparemment, certaines conventions sociales exigent de faire acte de présence à cet évènement annuel.

 

11h00: la démarche
Le 31 décembre étant un vendredi, je mettrais d'ordinaire mon t-shit QR code pirate,  obviously acheté sur Threadless (comme tout le reste de ma garde-robe).

 

 

Sauf qu’aujourd'hui, en cette veille du Nouvel An du calendrier grégorien, il est de coutume de s’habiller propre, afin de véhiculer les valeurs morales conformément admises par la parenté, ou quelque chose du genre. Oh grand-mère, si tu savais à quel point je jouais à Mario 64 pendant que tu pensais que je pratiquais ma première communion!

Whatever, le fait est que le look skinny jean + t-shirt geek n’est apparemment pas approprié pour cette occasion. C’est le temps de dépoussiérer les pantalons noirs propres et la chemise blanche « rentrée din culottes », afin d’être davantage respectueux des traditions. Le même kit que j’avais pour mon bal des finissants, les mariages, les baptêmes, les funérailles, tous les Noël et tous les jours de l’An. Return On Investment, Yeah!

 

12h30: Direction Rive-Sud
Arrivé chez la parenté, on m’accueille avec un air étonné et soulagé. L’étonnement vient probablement du fait que la famille est surprise de me voir encore en vie, vu les commentaires classique du style: « tout ce qui se passe à Montréal là, les gangs de rue, la drogue, les hipsters, la prostitution... ». 

Pour clore le volet "soulagement", j’imagine que les parents étaient très heureux d’avoir quelqu’un à qui confier leurs accumulations de problèmes d’ordinateurs, d’Internet et de ti courriels. Première constatation: une clé USB était enfoncée dans le port Ethernet! Ça n’augurait pas tellement bien pour la suite, mais ça réglait le problème d’absence d’Internet et de: « jvois pas mon icône de clé sur le bureau ».

Je ne sais pas pour vous, mais quand j’étais jeune, j’ai appris les rudiments de la géométrie avec ses propriétés et ses lois à l’aide de cet appareil conçu par la NASA :

Il met en pratique les concepts de figures et d'espace tridimensionnel. Le prisme à base triangulaire va dans l’ouverture de forme compatible... comme la clé USB va dans la seule cavité pouvant accueillir cette forme!

Bref, le temps que je règle tous leurs problèmes, c’était déjà le temps de partir. Je crois que finalement, ils étaient contents de me voir. Hypothèse à valider dans des recherches ultérieures.

 

17h00: Farnham, The Final Frontier
Après avoir mis les deux pieds dans la maison de la mère, une seule envie: la quitter immédiatement. Mais tout d’abord, je dois m’assurer d’entretenir mes relations sociales, car après tout, c’est pour cette raison que je suis ici. Je meuble mes conversations inutiles avec ces informations sur les conditions routières et la météo (toujours des valeurs sûres)... ouais ouais, c’est vrai, il fait froid, mais les routes étaient belles, etc.

À l’heure du souper, je sors un preset d’expressions faciales qui démontre que je suis heureux de manger de la tourtière pour la quatrième fois en 2 jours. Je remplis mon estomac, puis je propose de faire la vaisselle. Good Boy.

 

21h00: La fuite
Ayant déjà prévenu la parenté que je devais quitter en fin de soirée, personne n’est surpris de me voir sortir mon iPhone. Facebook m'indique que je suis attendu à trois partys du 31 décembre: Prohibition NYE au Belmont, Jour de l'An Miami Vice à l'Abreuvoir et Party de fin d'année avec ROUX Soundsystem au Salon Daomé. Bon, je sais, être attendu à plusieurs endroits au même moment mets à rude épreuve la notion d’espace-temps, mais c’est sans importance puisque toute cette mascarade n’était qu’une façon élégante de quitter la parenté et de revenir dans ma zone Wi-Fi à Montréal. 

De retour à l’appartement, j’allume la PS3 avec Call Of Duty: Black Op qui tourne. Voilà mon meilleur 31 décembre ever. Pow pow. Bonne année ++

 

Comme conclusion, en 2011, je souhaite à tous les geeks une mise à jour de leurs cerveaux afin d’améliorer le support des skills sociaux, d’être moins nerveux en présence de filles (non electronic device) et d’ajouter une librairie de pick-up lines.