+ Toutes les playlists

Liverpool House: triomphe de la gastronomie nord-américaine


Pas étonnant que les journalistes new-yorkais soient eux aussi tombés amoureux de la cuisine du Liverpool House. Lui et ses frères siamois de la rue Notre-Dame – le Joe Beef et le McKiernan’s – partagent plusieurs similitudes avec la gastronomie new-yorkaise du moment. C’est une tendance qui a tout l’air de devenir une signature nord-américaine.

Tout commence par des produits frais du terroir, souvent typiques de la côte est. Et puis il y a cette «mission» de ressusciter les plats traditionnels du continent, recettes de grand-mère réconfortantes et portions copieuses comme si on revenait du chantier.

Le décor aussi se répand de Montréal à New York: quelque peu en décalage, sombre, avec photos anciennes. Mais c’est surtout une volonté d’offrir quelque chose à la fois de vrai et de cru à l’américaine, et de raffiné, de réfléchi à l’européenne. L’avenir nous dira si cette gastronomie se trouvera un jour figée sous un qualificatif, mais pour l’instant elle triomphe de la monotonie et du conventionnel.

Difficile de faire le topo d’un restaurant qui change chaque semaine de menu. Mais des plats comme ce lapin à la truffe ou les gnocchis ricotta et patates douces sont de pures merveilles. L’entrée de fishcake et le petit parfait de foie gras – s’ils figurent sur l’ardoise à votre visite – devraient se retrouver impérativement dans votre assiette. Le service est attentionné, l’ambiance est chaleureuse, car ceux qui viennent ici se font plaisir. À 60$ par personne, c’est le plaisir des grandes occasions qu’on célèbre.

 

Liverpool House | 2501, Notre-Dame O.
joebeef.ca