+ Toutes les playlists

Critiques CD: O Linea | La bête de l’homme

 Les éléments sont là, mais on dirait qu’il manque encore quelque chose pour que la formation de Saint-Jean-sur-Richelieu prenne une place de premier plan sur la petite map du rock québécois. À la première écoute de ce troisième album, certaines pièces ressortent immédiatement du lot («Métronome», «Une feinte au trépas»), mais globalement, le disque sombre dans une mixture indie-rock vaguement punk un peu trop uniforme. La réalisation (trop) soignée écrête tout élan qui pourrait possiblement redonner du punch au tout. Come on, kickez des amplis pis criez dans des micros, juste pour voir…