+ Toutes les playlists

GAMIQ: les noces de bois

On répète depuis quelques années à quel point la scène musicale québécoise est fringante, et ce, dans les deux langues officielles. Le GAMIQ est une excellente occasion d’arrêter de se le dire, et de le voir.

D’abord débroussaillée par un jury spécialisé (journalistes, programmateurs, disquaires, etc.), la liste des finalistes répartit 72 artistes dans une vingtaine de catégories, couvrant une multitude de genre: du pop au métal en passant par l’électro (oui, l’ADISQ, il se fait de l’électro au Québec).

Les gagnants sont déterminés par le vote du jury, mais le public a aussi 50% du poids dans le choix des lauréats. La période de votation étant terminée, les gens qui n’ont pas fait leur devoir de citoyen peuvent se consoler en assistant au gala (des billets sont en vente le soir même au coût de 5$), qui sera animé cette année par Rej Laplanche.

GAMIQ
14 novembre | Studio Juste pour rire
2109, Saint-Laurent
www.gamiq.net