+ Toutes les playlists

La Klinik : Sans aller ni retour

Dans la vie, il y a des règles non écrites qui se doivent d’être respectées. Les leggings blancs, c’est non. Entrer dans le wagon de métro avant d’en laisser sortir les passagers, c’est non. Saper sa soupe, se replacer le paquet sans aucune subtilité, abuser du gel coiffant et cracher sur le trottoir, c’est non.

Entrer dans un «club de quartier» et comprendre très rapidement que la clientèle qui emplit l’espace blanc surilluminé par les stroboscopes et les boules disco dans lequel tu viens de pénétrer enfreint un nombre incalculable de règles non écrites, c’est non.

La Klinik est un espace où la modération est abjecte. On y a surdosé tous les éléments qui composent normalement une expérience de bar agréable en manquant en plus d’originalité. Ça ressemble à quoi, ça? À un Radio Lounge boosté aux stéroïdes, perdu en plein Mile-End.

Peut tout de même plaire à ceux qui apprécient en-core Stronger de Kanye West, un vodka tonic servi collant au bout de 15 minutes d’attente et les micro-jupes en simili serpent vendues chez Limité

La Klinic | 5788 Saint-Laurent