+ Toutes les playlists

All Night Long: Big money poppin'


Ben oui, toé. La semaine dernière, Montréal subissait toute une démonstration de force, qui classait ce week-end de légèrement moins obscène que celui du Grand Prix sur l’échelle de la «money to blow».

Drake était en ville pour dépenser presque autant d’argent qu’il en gagnait avec une double apparition au Centre Bell et au Time Supper Club, et Tiësto arrivait au Beach Club en hélicoptère avec ses jeans pattes d’éléphant pour démontrer qu’il était le Milli Vanelli du DJing.

Aura-t-on droit à autant de bling cette semaine?



DANNY TENAGLIA FAIT DU TOURISME
C’est un grand DJ, mais il ne profitera visiblement pas beaucoup de Montréal dans une perspective touristique. Parce qu’il vient passer deux looooongues nuits au Stereo ce week-end. Et si vous trouvez qu’un set de 5h, c’est long, vous devez visiblement repenser votre conception du temps.

Parce que Tenaglia donne dans le marathon. Il explore ses décennies en tant que DJ et ne regarde pas sa montre, et avant que les danseurs ne s’en rendent compte, il est 10h du matin. Une nuit avec lui, c’est une « initiation de clubber ». Et ce week-end, il se tape les deux soirs dans notre fameux Temple du Son.

Je suis du genre à ne pas tenir en place et à ne jamais vouloir passer trop de temps au même endroit, et j’ai pratiquement toujours quitté les afters avant que la musique s’arrête, parce que le sommeil finit toujours par l’emporter sur mes résolutions noctambules, mais si je comprends bien, c’est le genre de nuit à laquelle il faut aussi emporter des lunettes de soleil pour le lendemain matin, quand vous pousserez la porte du Stereo pour être agressés par des rayons
de soleil et des gens en train de bruncher.
Danny Tenaglia Marathon | 23 & 24 juillet | Stereo | 917, Sainte-Catherine Est | dannytenaglia.com



NÔZE ET L’INTOXICATION AU PIKNIC
Malgré le fait que le festival MEG ne débute que le 29 juillet, le Piknic Électronik prend de l’avance ce dimanche 25 et propose un showcase du festival. Qui pourrait bien donner une idée de l’éclectisme bordélique habituellement proposé par le festival?

Pour commencer, dDamage. Un DJ set du duo Zombie Disco Squad pour clôre la journée. Et Nôze, selon moi le plat de résistance de cette programmation.

Nôze, ce sont deux incontrôlables hurluberlus qui ont un heureux penchant pour la saoulonnerie. Leur live est à l’image de leur discographie: bruyant, groovy, et ouvert sur le monde. Chants bas, piano intoxiqué, polka, house, obscénités. Je les ai interviewé en 2008 pour le show de webtélé Salade de Soleil (à revoir ici) et l’un des membres du duo s’est presque complètement dévêtu en se versant de la vodka sur le nipple.

Vous comprenez bien que rater ça serait un peu idiot de votre part.
MEG @ Piknic | Dimanche 25 juillet | Jardin des Floralies | piknicelectronik.com