+ Toutes les playlists

CAMP: un chalet au centre-ville


Vous avez des réticences quand vient le temps d’arpenter les trottoirs de la rue Crescent? J’en avais moi aussi, jusqu’à l’arrivée dans le paysage du CAMP. Le nouveau venu a de la gueule, et mérite pleinement son appellation de resto-bar: on y mange entre collègues le midi, et on s’y rend le soir pour un repas plus copieux, et une pluie de cocktails raffinés.

Le design de l’endroit, chic et champêtre, est signé Christian Bélanger (Buonanotte, Saloon) et nous donne im-médiatement envie de s’y installer pour quelques heures. Le bois laqué du bar et des tables se marie bien avec les magnifiques lampes en forme de gouttes, et le système de son diffuse des classiques d’hier et d’aujourd’hui, qui incitent au déhanchement.

La nourriture y est savoureuse. On retrouve au menu plusieurs produits du terroir, un très bon tartare de boeuf, du canard… Les alcools ne donnent pas leur place et on retrouve toute une gamme de saveurs de vodka Absolut, permettant la création de drinks aux saveurs aussi variées qu’éclatées.

Lors de notre visite, la clientèle était composée de gens sympathiques et sans prétention, et le service, at-tentionné et courtois. Crescent, tu me reverras.

 

CAMP | 1433, Crescent