+ Toutes les playlists

Class of 2010: Évelyne, la femme à marier


Évelyne Brochu, c’est un peu la fille que tu veux marier sur un coup de tête. C’est un peu notre Zooey Deschanel. Elle joue, elle chante et elle écrit. Une comédienne qui pourrait charmer en récitant l’alphabet. Elle a le geste léger, la parole facile, le sourire lumineux, les yeux pétillants.

Les télévores la connaissent pour ses rôles dans Aveux, Mirador et La Promesse. Mais nous, c’est sur les planches, que nous l’avons remarquée. Elle jouait dans Chambre(s) à l’automne dernier et elle était là irradiante. « Bonjour, je m’appelle Évelyne Brochu et je suis un caméléon, une fille-éponge, une passoire remplie du spaghetti des autres. »  La caméléonne a alors entonné une chanson de karaoké dans un cantonais fort respectable. Sa délicatesse est captivante, sa dérision enjôle.

Racontons la petite histoire. La petite Évelyne rêve d’être comédienne, mais après réflexion, elle ne se considère pas suffisamment prête pour les auditions. À la place, elle se laisse tenter par le DEC en danse du Cégep Saint-Laurent. Cependant, c’est au cours d’un exercice où la demoiselle devait rédiger un poème pour ensuite laisser le corps en raconter l’histoire, tout cela avec un masque neutre et sans bien sûr dévoiler un mot, qu’elle réalise que les mots vont lui manquer. Elle tente donc sa chance au Conservatoire et entre du premier coup. En 2005, elle termine. Elle joue le rôle de la pharmacienne dans l’adaptation cinématographique de la pièce Cheech. Ensuite, elle fait ses premières armes dans Le songe de l’oncle. Tout roule, toutefois rien ne se bouscule. Pas encore du moins. 

En 2007, Theodor Cristian Popescu lui propose un rôle dans Nuit arabe qui lui permettra de marquer les critiques et les producteurs. Les conditions, la brune doit devenir blonde et être nue pendant pratiquement tout le long spectacle. Elle accepte sans broncher. « La nudité au théâtre, c ’est comme si ça devenait volatile, comme un souvenir. Tu ne peux pas faire des gros plans pis des freeze frame. Ce n’est pas pervers ».  Son audace a joué en sa faveur: le producteur de La Promesse est dans la salle et lui propose un rôle. Tout ça à condition qu’elle demeure blonde.

Le cinéma ne tarde pas à vouloir de la jeune dégourdie. Elle joue la colocataire de Karine Vanasse dans Polytechnique de Denis Villeneuve. Et depuis, elle enchaine les rôles au petit écran et sera de la distribution de Vassa, un texte de Gorki mis en scène par Alexandre Marine, et fera également partie de Tom à la ferme aux côtés de l’auteur Michel-Marc Bouchard et du metteur en scène Claude Poissant. Or, la charmante comédienne que certains comparent déjà à Andrée Lachapelle et Michelle Rossignol n’a pas fini d’étonner. Elle écrit depuis longtemps et sans arrêt. Des nouvelles, des poèmes, du théâtre. Il faut ajouter qu’elle lorgne également du côté de la musique. Le projet est embryonnaire, elle n’ose qu'en dire quelques mots. À la fin de notre entretien, une question persiste: Évelyne Brochu, voulez-vous nous épouser?

 

Vassa
Théâtre du Rideau Vert | Du 14 septembre au 16 octobre 2010
rideauvert.qc.ca

Tom à la ferme
Théâtre d'Aujourd'hui | Du 11 janvier au 5 février 2011
theatredaujourdhui.qc.ca



**
Pour consulter l'ensemble du dossier Class of 2010, cliquez ici.