+ Toutes les playlists

MUFF: Attachez votre tuque (ou vos bobettes) avec de la broche!

Le on ne peut plus trashy festival de films underground de Montréal (le MUFF in English) est de retour avec sa cinquième édition. Du 13 au 15 mai, le festival saura, encore une fois, vous faire sourciller, rire, vomir et jouir.

Connu pour sa programmation irrévérencieuse (rappelez-vous la fille qui se caressait le corps avec un cœur de cochon… avant de se l’introduire vous savez où), le MUFF récidive cette année en mettant au menu des courts métrages tantôt salaces, tantôt terrifiants.

Toujours dans le but de promouvoir et de célébrer les films à petits budgets, l’événement underground se donne le droit de choquer, et parfois même intentionnellement. En projetant des films qui se retrouvent très rarement au grand écran, le MUFF met de l’avant des œuvres audacieuses et fait un doigt d’honneur à l’industrie. Et tout ça, en tissant des liens étroits entre le cinéma underground et les spectateurs.

L’événement rassemble plus de 75 courts d’ici et d’ailleurs (Irlande, Australie, Israël, pour ne nommer que ceux-là) et se déroule toujours dans des lieux inusités, tels que la Friperie Pote:tr et la (mieux connue) Sala Rossa, où aura d’ailleurs lieu la soirée d’ouverture. Intitulée Fuck you like a billionaire (en l’honneur du clip de Peaches), on s’entend que ça promet d’être assez éclaté, merci.


Du 13 au 15 mai | muff514.com