+ Toutes les playlists

Clubbin' Marathon: DJ Sneak, Glimpse & Blue Dog

Enfin une semaine où il se passe des choses. Où des montagnes sont soulevées. Ça sent le printemps, ça sent la fin de session, et surtout, ça sent le rut. Les clubs commencent à se remplir et les hormones bouillent. Du plaisir pour tous il y aura, si vous choisissez vos sorties avec caution.
 

 

LÉGENDAIREMENT BIG
L’événement de la semaine est sans contredit le passage du légendaire DJ Sneak au Stereo, ce vendredi 23 avril. Ça fait un bail que ce géant de la house n’a pas mis les pieds ici, même s’il habite maintenant Toronto. Il n’a jamais vraiment arrêté de travailler mais a récemment profité d’un revival, et surfe sur une vague de nouveaux remixes et de tag teams avec Ricardo Villalobos, avec qui il partage un amour du son parfait et du groove.

Le Stereo est l’endroit parfait pour l’accueillir, avec un système de son réputé et surtout, pas d’heure de fermeture définie. Pour les amateurs de house pure et dure, c’est une dream date.


DES NOUVELLES SOIRÉES AU BLUE DOG
J’étais récemment à Miami pour le WMC et j’y ai entendu DJ Sneak au Love Hate. L’endroit était peu adapté à un DJ de sa stature (dans tous les sens du terme), car c’était plutôt petit et avec un système de son un peu douteux. Ça m’a beaucoup fait penser au Blue Dog. Club qui, justement, a revu un peu la teneur de ses weeklies ces derniers temps.

Les «Grilled Cheese Thursdays» proposent ce 22 avril un party Pronto Musique avec Miguel Graça & Mike Casali. Les résidents New Money, Classi Assi & Fundament seront aussi de la partie.

Les samedis «The Usual Suspects», quant à eux, sont pilotés par Rilly Guilty et Tronald Trump, et proposent chaque semaine «the best music you never / ever heard». Courageux comme pitch, dans une ville aux 1000 DJs. L’avenir nous dira s’ils ont raison.

 

GLIMPSE À MICROZOO
Les soirées qui durent, les jours rebelles de la semaine, sont plutôt rares. Et le fait que la soirée Microzoo (tenue les mardis au Salon Daomé) soit active depuis plus de trois ans force l’admiration. Je ne tenterai pas de dissimuler le fait que j’en suis le coorganisateur, ce qui me biaise possiblement, mais c’est selon plusieurs réguliers une solide hebdomadaire de house underground.

En plus du Microzoo, la soirée du mardi 27 avril au Daomé verra le passage du prodige anglais Glimpse, un joyeux luron qui sort ces jours-ci son premier album sur Crosstown Rebels, l’étiquette de disques de Damian Lazarus. Il a aussi signé des vinyles parus chez Cadenza, Leftroom, Kindisch, Planet E et Hypercolour. Il promène son live dans les meilleurs clubs du monde et son univers musical est intense et angoissant. De la visite rare et exceptionnelle.

 

EN VRAC
Il y a beaucoup d’autres soirées dignes de mention. En voici quelques-unes en vrac.

Jeudi, DJ Mini célèbre son anniversaire à la soirée Heartbreakers de Mary Hell, au Belmont, avec El Djette en complément de programme.

Vendredi, ça sent le flashback au Salon Officiel avec «Sharp à LOL», un classique réactualisé à la mode 2.0 avec L’Étiquette et Figure8. À l’Espace Réunion, c’est toute une nuit de techno qu’on vous propose avec Microtek V.10, une soirée présentée par le collectif Noerg avec Likewise, Dorobo, Soundshaper et bien d’autres. Et au HΩ (anciennement Cozy, anciennement Academy, et plus simplement 4445, Saint-Laurent), l’afterparty du vernissage de Simon Léveillé, «In Your Face», proposera un heureux salmigondis musical avec entre autres Mini, Mary Hell et Nathan Burns.

Samedi, pour les fétichistes et amoureux des partys costumés, Cirque de Boudoir présente Paparazzi au Studio Juste pour rire, un événement où vous êtes invités à vous déguiser en… célébrité disparue. Avec les NROTB, Frigid et Davidé. On vous offre aussi un programme double au Velvet avec l’inauguration de la deuxième salle par le duo Blond:ish, et Night Trackin’ qui invite Jacques Renault dans l’espace régulier.