+ Toutes les playlists

Éthique urbaine: Spécial «Martine au Kazakhstan»

Le chum de l'éditrice: «Martine, on s'en va au Kazakhstan: pas à New York, pas à Londres, au Ka-zakh-stan! Sais-tu c'est où au moins? L'éditrice: «Oui, c'est au sud de la Russie. J'ai d'ailleurs lu dans le Glamour British Edition que c'est très avancé comme pays. La preuve? Y'a une boutique Louis Vuitton».  On sait bien que tes connaissances géographiques se résument à localiser à des milles à la ronde le bon shopping, qu'on soit à Istanbul, à Chicago ou à Joliette, mais je te préviens, c'est l'Asie centrale, ma fille. Ça fait que ton sac Marc Jacobs vert lime qui crie haut et fort que tu es une touriste avec du cash, on le laisse ici; c'est-tu assez clair?»

Oui, assez clair en effet. J'aurais bien aimé lui répondre que ses mèches à la Brad Pitt, passées date, jurent un peu aussi et qu'il ferait mieux de se faire faire une teinture Oussama Ben Laden, histoire de se fondre davantage dans la foule, mais avec le temps, la fille en question a appris à fermer sa gueule au bon moment. Pour clore la discussion, monsieur me tend le Lonely Planet où figurent, sur la page couverture, une famille de montagnards édentés, avec comme accessoire fashion, un chameau. Vu sous cet angle, il se peut que le contraste avec les outfits soigneusement étalés sur mon lit et ayant comme thématiques «Après-midi Chardonnay», «Soirée en ville, un mercredi», ou encore «10 minutes de musée, 8 heures de shopping» soit quelque peu choquant. Je me décide donc à réviser mes choix et à me travailler un petit look passe-partout aussi beige qu'une salle d'attente de clinique dentaire. 

Le chum: «Tu sais qu'on va marcher, hein, je te niaise pas». L'éditrice: «On va marcher, on va marcher On s'en va quand pas grimper le Kilimandjaro aux dernières nouvelles? Mes Miss Sixty plates feront très bien l'affaire!». «Non». OK, qu'à cela ne tienne, avec ma nouvelle attitude conciliatrice, je me rends au Sports Experts du Centre Rockland, dans la section trekking. Je spotte une paire de chaussures vertes Pantagonia qui me semble moins pire que les autres et demande à la préposée si c'est bon pour la marche, ces souliers-là. «Ben, ça dépend où vous marchez. C'est des souliers de type loisirs, donc c'est bon pour les loisirs.  Pouvez-vous me dire très exactement quelle sorte de loisirs on peut faire avec ça? Parce que c'est pas des souliers de tennis, de course, ni même de bowling; de plus, et sans vouloir vous insulter, je me vois assez mal, je vous avouerai, sortir avec des chaussures pareilles. Si c'est même pas bon pour marcher, ça fait quoi au juste, à part être laid?» 

Deuxième tentative: le manteau. J'entre chez Gap et cherche désespérément quelque chose qui a l'air de rien pantoute. Je trouve enfin: un manteau trois quarts, en tissu inconnu, à zipper, avec doublure qui s'enlève avec des boutons. Jamais l'antimode ne m'a paru aussi pratique. La fille m'explique que c'est un 3 dans 1. «Attends-minute, je vois juste deux options, avec ou sans doublure, right?» Et elle me dit, avec une fierté mal contenue que la troisième option, ben c'est de porter juste la doublure sans manche, qui est, faut-il le préciser, beige matelassée en triangles! You must be kidding me, right?

Franchement affaiblie, je me résous à chercher un sac qui fasse l'affaire, même si je sais pas trop c'est quoi l'affaire. J'appelle mon chum: «Quel genre de sac me faut-il donc?» De répondre: «Laisse faire ça. Je nous ai acheté chacun un beau money bag qu'on porte autour de la taille. Hein!? Comme les touristes au Festival de Jazz? Ben non, niaiseuse, ceux qu'on met dans les culottes!»

Non seulement, je vais avoir l'air plate, mais en plus, je vais avoir l'air grosse, crisse.

PARIS, MILAN, ALMATY
Arrivés à l'aéroport d'Almaty, ma première impression est que c'est plus moderne qu'à Montréal. Le voyage en taxi jusqu'à l'hôtel est assez révélateur: pas de chameau, mais des concessionnaires de Mercedes, BM, à tous les coins de rue. J'aperçois du coin de l'oeil une boutique Jimmy Choo. L'entrée de notre hôtel a l'air d'un palais royal et est gardée comme une forteresse. Dans le lobby, des petits pieds chaussés de talons hauts, à semelles rouges (hello Christian!!!) avancent gracieusement.
 Chéri?
 Quoi?
 M'a te tuer, mon estie d'écoeurant!